Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DELICIOUS GOSSIP

DELICIOUS GOSSIP

Des gourmandises, des douceurs

Suprême chocolaté

Une copine m'a ramené un livret de recette d'Algérie, j'ai commencé par testé une recette appelé "Marocaines", je l'ai quelque peu revisité, donc je l'ai renommé.

C'est un petit gateau composé d'une petite génoise recouverte d'amande et de chocolat.

Pour 4 petits gateaux individuels :

Pour la genoise : - 4 oeufs

                            - 120g de sucre en poudre

                            - 100g de farine

                            - 30g d'amandes en poudre

Pour la ganache : - 150g chocolat noir

                             - 150g de crème fraîche

                             - 50g de miel

Pour la garniture : - 100g d'amandes grossièrement moulues

 

Préparation de la génoise :

Couvrir une plaque allant au four de 25 x 35cm, de papier sulfurisé, préchauffez le four à 180°C (th6). 

Dans Mr robot, mettre les oeufs et le sucre, faire blanchir, quand le mélange à doublé de volume, incorporer la farine tamisée, puis les amandes en poudre.

Verser la pâte sur la plaque, enfourner 6/8 minutes, la génoise doit avoir une jolie couleur dorée.

A la fin de la cuisson, sortir du four et laisser refroidir.

A l'aide d'un cercle de 8cm de diamètre, couper 8 ronds.

Préparation de la ganache : 

Porter la crème fraîche à ébullition dans une casserole, casser le chocolat en morceau, le mettre dans un plat, verser la crème bouillante dessus laisser fondre environ 5 minutes, incorporer le miel et remuer pour lisser le melange.

Etaler la surface d'un disque de génoise de ganache et saupoudrer un peu d'amandes moulues, mettre un autre disque de génoise sur la ganache.

Recouvrir le petit gâteau de ganache en ajoutant quelques amandes moulues.

Recommencer l'opération avec les 3 autres petits gâteaux.

Mettre au frais quelques heures.

 

 

 

Suprême chocolaté
xoxo

xoxo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article